Flashback à Hyrule

Flashback à Hyrule

Séquence émotion avec un retour à Hyrule, comté du célèbre jeu Zelda: a link to the past. Sorti en mars 92 sur Super Nes, il offrait une expérience de jeu unique pour l’époque:

– Durée de vie et exploration inédites: pas moins de deux mondes gigantesques au travers desquels nous partions à la recherche de la princesse Zelda: le monde de la lumière et celui des ténèbres

– Des graphismes à couper le souffle et une vue du dessus immersive

– Une histoire prenante qui donne la niaque et motive à sauver la princesse!

– Une musique onirique et inoubliable (zip ici)

– Une progression motivante avec des objets qui permettent d’accéder au fur et à mesure à de nouveaux endroits (et trésors!) sur la carte.

zelda

L’histoire commence lorsqu’une nuit Link (nous!) aperçois Zelda qui lui demande de l’aide, car le méchant Agahnim est en train de la kidnapper. Au petit matin, notre oncle s’absente de la maison, nous mettant en garde d’un danger imminent. Link se retrouve alors seul et la partie commence!

Dehors!

Après avoir battu Agahnim celui ci ne meurt ci pas vraiment et vous expédie dans le monde des ténèbres: un monde parallèle à Hyrule, bref le côté obscur de votre monde. heureusement, le mage Sarashala va vous aider à mettre la main sur les 7 cristaux qui permettront de définitivement anéantir la puissance destructrice de Agahnim. Mais la quête sera longue et périlleuse…

Les objets et facultés découverts à la fin du jeu…

zelda

La carte du monde de la lumière en 4096×4096

La soluce en images et en français

2 réactions au sujet de « Flashback à Hyrule »

  1. 17 ans déjà.. ouai(i) ^^) ça passe vite!! Et tout de suite ça replonge dans un passé pas si lointain, en chausson sur le parquet du salon avec un bol de chocapic posé par terre scotché à 1a de la télé 🙂

    en même temps Resident Evil 5 avec un bol de golden grahams ça le fait aussi!! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.