Vidéo TV porno

Vidéo TV porno

Au détour d'une visite sur le site de l'INA (monstrueuses archives radio et télévision du 20e siècle), je découvre dans le bas de la page une vidéo intitulée "TV porno". Je ne vous cache pas ma surprise, je me pensais pourtant sur un site  digne de confiance. Mais bref, la testostérone curiosité a été plus forte: je clique la vidéo. Très vite rassuré par le lien, puisqu'il s'agit en fait d'un reportage diffusé au cours du journal télévisé d'antenne 2, le 17 novembre 1981. Le journaliste (Alain Cances) y explique l'arrivée de la télévision par câble à New-York. Toute personne ayant 10 000 francs (de l'époque) par mois à débourser, peut ainsi  louer des créneaux de diffusions. Et chose surprenante, la caméra nous fait découvrir un personnage digne de  Jerry dans Be kind rewind: Ugly George, un excentrique qui a créé son émission. Emission "pornographique" qui plus est, et diffusée chaque jour via le câble. Revêtu de sa combinaison argentée et de son équipement vidéo, il arpente ainsi les rues de Manhattan avec un objectif simple: convaincre les gens de venir s'exhiber devant sa caméra. Gratuitement il va s'en dire.

 

Par-dela l'aspect coquin du reportage, j'ai d'abord été surpris par le cadre de sa diffusion: JT de 20h d'Antenne 2, autant dire à une heure de grande écoute. Bien que la nudité ne soit pas un tabou de nos jours, je ne pense pas qu'un tel reportage puisse être diffusé sur un tel créneau horaire. Ensuite, surpris par les personnes acceptant de poser nu et de passer ensuite à la télé. Autre époque autres moeurs?

14 réactions au sujet de « Vidéo TV porno »

  1. Ping : Tom Brehm
  2. Ping : youyouk
  3. J’ai passé un bon moment sur ce site à taper des revival sur des vieilles pubs, mais j’avais pas vu ça !
    C’est énorme, tu as bien fait de suivre ta testostérone euh pardon, curiosité !

  4. Ping : Clark Gaybeul
  5. Ping : Tom Brehm
  6. Ping : youyouk
  7. Ping : Valentin
  8. Ping : youyouk
  9. Ping : youyouk

Répondre à youyouk Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.