Tokyo, la nuit

Tōkyō (littéralement « capitale de l’est », par opposition à 京都 : Kyōto, littéralement « ville capitale », l’ancienne capitale) est la capitale administrative de facto du Japon depuis 1868, en tant que lieu de résidence de l’Empereur du Japon, du Premier ministre et siège de la Diète (le parlement japonais), du Cabinet, de tous les ministères qui le constituent et de toutes les ambassades étrangères. Ce statut n’est toutefois pas défini par la Constitution. Elle constitue le principal centre politique de l’archipel depuis le XVIIe siècle.

Mondialement réputée pour son aspect alliant ultra-modernité et tradition, elle est caractérisée par ses gratte-ciels, ses magasins de produits électroniques et de matériels hi-fi, mais aussi par ses nombreux sanctuaires shinto et temples bouddhistes, notamment dans les arrondissements de Chiyoda, Shibuya ou Minato.






Sources Wiki et FlickR