Cybercriminalité & prise de conscience

Excellent reportage Envoyé Spécial sur la cybercriminalité. Réaliste et bien réalisé ce qui n'est pas souvent le cas avec ce sujet depuis toujours aussi sensible: la sécurité des données sur le net. Certaines méthodes s'apparentent au marché de la drogue: tout se vend,tout s'achète. La Russie y apparait comme une véritable plaque tournante, mais est ce encore le cas? Rien ne reste fixe d'un mois sur l'autre: les pseudos, les lieux de rendez-vous, les forums. Les réseaux sont pointus et très bien organisés. Pour beaucoup c'est un moyen unique de démontrer que personne ne peut garder le contrôle, que tout peut se savoir, se transmettre. J'ai particulièrement apprécié le focus sur la conférence pour apprendre à monter son propre réseau GSM: des fous furieux du clavier partageant l'espace d'un quart d'heure un réseau téléphonique libre et par conséquent gratuit… mais les ondes appartiennent aux états et donc aux industriels.

 

Un reportage qui fait réfléchir et qui fait peur aussi: ce qui est codé, peut-être décodé. Comptes bancaires, données sensibles, vie privée rien n'est impossible. Internet ce marché mondial qui aura mis si longtemps à rassurer ses utilisateurs vole en éclats, à l'image de cet internaute hacké en Russie, et rentrant chez lui médusé. Sa vie vient d'être pillée devant ses yeux sans qu'il n'ai pu rien faire. Les mieux protégés sont fatalement ces cybercriminels qui brouillent les pistes et disparaissent sur les réseaux. L'aspect le plus effrayant, avoué à demi-mots, c'est la fuite des cerveaux ou comment des personnes peu scrupuleuses pourraient alimenter des réseaux armés tels que les mafias ou groupes terroristes. L'espionnage mondial se montre très lucratif, d'autant plus en période de crise. C'est bien connu que les créateurs de virus sont embauchés ensuite par de grosses sociétés de logiciels… Mais qu'advient-il lorsque celles ci n'emploient plus, ou qu'un groupe malveillant propose plus d'argent pour récupérer des informations confidentielles?

 

Ne sombrons pas dans la panique, pas tout de suite, mais il me semble important que chacun à son niveau puisse prendre conscience de ce que nous risquons. Loin de moi l'idée de foutre mes PC à la poubelle, mais je pense à des petites choses simples: – changer régulièrement mes mots de passe (et des "vrais", on oublie les dates de naissance et le nom du chien-chien[ ça tombe bien j'en ai pas!!]), – sauvegarder mes fichiers vitaux sur un disque dur qui n'est pas systématiquement "monté" lorsque j'allume l'ordi, – ne plus revenir à Windows qui représente le marché le plus juteux et rentable, – vérifier mon pare-feu et les connexions entrantes( je prête mon Wi-Fi aux personnes que je connais "physiquement"), – vérifier mes relevés de comptes et aller à la banque en cas de soucis…

Assez blablaté, je vous invite vivement à visionner ce document.

 

Partie 1/3 Les attaques isolées par les hackers locaux. Les hackers blancs/ noirs et les idéalistes.

 

Partie 2/3 La sécurité sur internet, ses failles, ses coûts. Corpse et le business des virus.

 

Partie 3/3 Nous sommes tous confrontés par les fuites cybernetiques: et moi , et moi, et moi

Merci @FullHdReady pour m'avoir aidé à retrouver ces vidéos.