{Concert} Bob Dylan à Poupet le 13 juillet 2015

Pour être honnête, je ne m’attendais pas à assister à un bon concert : la faute probablement aux récits de certains le décrivant comme indifférent, distant, « mécanique ». Mais n’est pas Bob Dylan qui veut, et l’occasion d’avoir un tel monument de la chanson (folk ou rock peu importe, il a inspiré tous les plus grands, de tous les styles) dans son jardin, était forcément un évènement que je ne voulais pas louper. Ô certes, il y a là dedans une grande part d’auto-satisfaction que de pouvoir se dire « je l’ai vu en concert », surtout lorsque bon nombre de mes idoles sont soit, petit 1, mortes à 27 ans, petit 2, mortes d’un excès de sexe drogue ou / et rock’n roll, ou petit 3 dont le groupe originel a peu à peu remplacé tous ses membres à cause des cas petit 1 et petit 2. Mais Dylan, c’est « toujours » Dylan, et le vieux taulier n’ayant pas encore cassé sa pipe son canotier ! Partant de ce constat, j’ai pu prendre mon plaisir à rebours, et m’auto-réjouir de ce qui pouvait l’être.

Pas de photo, pas de vidéo, ni smartphone ni tablette ni écran géant : un concert à l’ancienne en somme. Alors oui ça fait chier, parce qu’on voudrait bien se ramener une photo de ce moment, oui c’est pénible de se dire qu’on ne voit pas très bien, qu’on aurait aimé pouvoir observer le groupe et le chanteur sur les écrans géants… Mais en même temps, il y a quelque chose de sain dans ce parti pris : un concert à l’ancienne, comme à l’époque pas si lointaine où la technologie ne nous occupait pas l’esprit à longueur de journée et de nuit. Un concert sans points lumineux devant soi, sans flash dans tous les sens au moindre moment de complicité. Alors oui, on râle, mais on utilise d’autant plus la seule technologie indispensable pour profiter de ce moment : nos oreilles. Tout est là. L’acoustique est parfaite, les musiciens jouent bien, l’ambiance est posée, idéale pour que l’on se concentre sur l’essentiel : Bob Dylan.

Bref, un moment à part, qui casse nos habitudes, mais avouez le : vous n’avez pas souvent l’un des plus grands artistes de ces 50 dernières années dans votre jardin, hein ?

  1. Things Have Changed
  2. She Belongs to Me
  3. Beyond Here Lies Nothin’
  4. Don’t Think Twice, It’s All Right
  5. Duquesne Whistle
  6. I’ll Be Your Baby Tonight
  7. Pay in Blood
  8. Full Moon and Empty Arms (reprise de Frank Sinatra)
  9. Visions of Johanna
  10. Highway 61 Revisited
  11. Shelter from the Storm
  12. Blind Willie McTell
  13. Tweedle Dee & Tweedle Dum
  14. Desolation Row
  15. Ballad of a Thin Man
  16. Rappel: All Along the Watchtower

Setlist « à-peu-près-ximative » mais probablement juste (source).