{Test} God of War Collection volume 2

Dans le cadre de sa gamme « Classics HD« , Sony ressort régulièrement des adaptations de ses licences phares en version remasterisée. Après Splinter Cell, Ico, Tomb Raider et avant les très attendus packs Silent Hill et Metal Gear Solid, SCEE nous a donc offert au début de l’été une version PS3 de deux titres jusqu’à alors uniquement disponibles sur la PSP:

Chains of Olympus(préquelle à la trilogie originale de God of War) et Ghost of Sparta

Outre des graphismes améliorés, les 2 jeux inclus sur la galette comportent également des Trophées ajoutés spécifiquement pour l’adaptation PS3. Voila, maintenant que les présentations sont faites, nous pouvons passer au vif du sujet: le test!

Je n’avais jamais eu l’occasion de mettre la main sur ces titres, n’ayant moi même jamais eu de PSP (j’attends plutôt la PS Vita 😉 ). En fait, le seul God of War auquel j’avais joué étant le 3 sur PS3, j’étais à la fois impatient et peu convaincu par ce « remodelage HD » de vieux jeux sortis sur une console de poche. Que nenni! Le plaisir de retrouver Kratos est aussi fort qu’espéré. L’essence de la série est déjà très marquée dans ces deux jeux, où l’on retrouve déjà les grands codes qui ont assuré (et à juste titre) le succès de la licence!

Graphiquement le jeu est tout à fait honorable: textures agréables à l’oeil, profondeur de champ plus que correcte, fluidité d’affichage au rendez-vous et patte graphique reconnaissable immédiatement. Finalement, la seule chose qui peut choquer, c’est l’étroitesse relative de la caméra, et que l’on aimerait parfois un peu « reculer » de la scène. mais je chipote. Et puis, ce léger désagrément révèle finalement ce qui s’avère être un avantage: en jouant avec le champ de vision de la caméra, vous pourrez parfois en profiter pour masquer les ennemis hors de la scène de combat, ce qui aura pour effet de les immobiliser momentanément. Autrement dit, le jeu ne gère pas l’animation des personnages une fois qu’ils sortent de l’écran… et parfois, à la fin de combats acharnés où le manque de santé se fait sentir, il peut être salutaire de se « débarrasser » des derniers ennemis le temps du moins de reprendre son souffle!

En parlant des combats, ceux ci sont extrêmement dynamiques et intenses. Et longs parfois, au point que le dernier ennemi vaincu pourrait bien être vous tant la barre de vie est parfois proche de zéro une fois le dernier méchant trépassé! L’ambiance incomparable et l’attitude charismatique de Kratos confèrent à ces deux titres une fraîcheur stimulante et rudement efficace: jeu d’action/ aventure parsemé de références antiques, sûr qu’un grand nombre de gamers y trouveront leur compte. Certes les énigmes ne vous barreront la route jamais bien longtemps, mais quel plaisir d’avoir l’impression d’assister à un cours de Grêce antique intéractif ^^

Certes ce coffret n’est peut être pas aussi incontournable qu’un Uncharted 3, il ne s’agit ni du plus beau, ni du plus long jeu auquel vous pourrez vous adonner sur votre PS3, mais il s’agit néanmoins d’un maillon représentatif de la ludothèque de la console de Sony. D’autant plus qu’on le trouve à un prix vraiment sympa. Pour un peu on en trouverait presque Kratos aimable ^^non là je déconne!

 

Note: 15/20

 

Jaquette God of War Collection volume 2

Merci à Playstation France de m’avoir fait parvenir une copie du jeu!