Si les navigateurs étaient des fauteuils…

On prend les mêmes et on recommence, et on rigole toujours autant!

ie

Évidemment on commence avec Internet Explorer: une chaise en bois. Ça peut être pratique pour allumer un feu, dès fois que vous ne seriez toujours pas connectés au site que vous avez demandé et qu’i.e. vous aie totalement refroidi!

ff

Firefox! Confortable et tellement améliorable que l’on surfe avachi les pieds en éventail. Ils ont même pensé aux roulettes pour se pousser en douceur jusqu’au frigo! Une fois installés, vous ne voudrez plus en bouger!

sf

Safari. On se croirait dans Mars Attack, avec des martiens incompréhensibles qui sortent des « aka-aka »! Et quelle drôle d’idée que de donner un nom aussi sauvage… indomptable la boussole?!

op

Ok, c’est joli, ça brille et ça fait même le café. Mais est-ce bien pratique? Sous ses grands airs (d’Opéra, ahah), on se souvient avec nostalgie du fauteuil à roulettes.

gc

WOOOAAAOOOWW ça pète, c’est Google Chrome, ça va tout déchirer sa race, c’est trop d’la…. ben où qu’il est passé?