La contraception c’est pas qu’un truc de nanas

Si il y a bien une facette de l'adolescence qui n'est pas évidente à gérer c'est bien la sexualité. Et si il y a bien un aspect particulièrement relou à cet âge là (mais pas seulement) c'est celui de la contraception: en gros, comment s'éclater avec son/ sa partenaire MAIS en ne prenant aucun risque. Autant prendre son pied n'est pas trop compliqué, en revanche pour prendre ses responsabilités il n'y à généralement plus personne… et souvent plus aucun mec pour en parler. Un peu comme si la question de la contraception était exclusivement réservée à la gente féminine, à la manière des ragnagnas, de la vaisselle et du ménage. Mouais, pas très glam' tout ça.

Je vous l'accorde, parler "cul" avec ses parents n'est pas chose aisée, surtout si c'est pour entendre sa mère parler de sa première fois et imaginer ses vieux entrain de… non, vraiment c'est pas le top. Aujourd'hui, les choses ont changé, en bien, et même en très bien! Internet aidant, nous disposons tous d'un accès de plus en plus simplifié aux réponses qui peuvent changer notre vie. Je ne vous parle pas de vous enrichir en gagnant au Loto, mais de vous informer sur les possibilités (très nombreuses) offertes aujourd'hui aux femmes et aux hommes, afin de les aider à choisir leur contraception. Car oui, une contraception ne se limite pas à la capote ou à la pilule. Vous saviez qu'il existe plus d'une dizaine de moyens de se préserver? Et oui, aujourd'hui vous disposez de 14 moyens de contraception différents! Surprenant, non? Allez je suis sympa je vous mets même le lien qui va bien: www.choisirsacontraception.fr

 

 

J'aime beaucoup la campagne de pub diffusée en ce moment sur le thème "faut il que les hommes tombent enceintes pour qu'ils s'intéressent à la contraception?"… je suis convaincu qu'avec un peu d'humour on peut "dédramatiser" ce genre de message. Et finalement tout ça c'est pour notre plaisir, et là-dessus nous sommes tous concernés!

 

 Article sponsorisé