Différence entre flashmob et lipdub

Il ne faut pas confondre ces deux performances, qui se rapprochent tout de même par la nécessité primordiale de connaitre le morceau par coeur. Il est affaire d'amateurs dans un cas comme dans l'autre mais avant tout de passionnés, ceux-là même avec le rythme dans la peau et le groove dans les chaussettes. Dans les 2 exemples suivant nous allons observer l'implication de ces "débutants" qui doivent faire preuve d'une maîtrise par-faite de la chanson ''I gotta feeling'' des Black Eyed Peas. C'est un morceau que vous n'avez pas pu ne pas entendre ces derniers temps, à moins bien sûr que vous ne vous soyez exilés à 100 pieds sous terre. Premier cas concret, le lipdub, trouvé chez l'ami Vincentdider. Dans cet exercice il s'agira d'enchainer sans coupure ni montage, un karaoké géant pour lequel chaque personne face à la caméra doit chanter les paroles diffusées en playback. Exercice de forme(s), ou tels des dominos les bouches reprennent en coeur les paroles entrainantes.

 

 

Il y a ensuite un exercice de fond, avec l'intransigeant flashmob: très répandu ces derniers temps après le décès du King of Pop. Le principe étant pour le coup de coller au rythme chaloupé de la musique, tous ensemble. Le groupe fait l'action, une ola vivante, vibrante et parfaitement cadencée. Même morceau que précédemment et pourtant l'ambiance est encore bien "là". On s'y croirait presque, on voudrait savoir danser et y participer nous aussi. Enjoy.

 

 

La mélodie nous déconnecte, le rythme nous transporte, en deux mots la musique c'est la vie.