Un moine a tellement prié qu’il en a creusé le plancher

Un moine a tellement prié qu’il en a creusé le plancher

Hua Chi, un moine de 70 ans, aura passé sa vie à prier corps et âme au sein du temple de Tongren, situé dans la province de Qinghai en Chine.  Au rythme effréné d’environ 3000 prières par jour, il a marqué au sens propre du terme, le monastère de son empreinte:

Empreintes de Hua Chi

Aujourd’hui, le moine qui est aussi un docteur en médecine traditionnelle, avoue ne faire plus qu’environ 1000 prières lors des bons jours. Véritable fierté de son village, il a toujours suscité l’admiration des plus fervents croyants qui venaient le rencontrer lors de ses séances spirituelles.

Pieds

Hua Chi

C’est ce qu’on appelle un plancher fait main pied. Et comme quoi la religion, c’est le pied!

16 réactions au sujet de « Un moine a tellement prié qu’il en a creusé le plancher »

  1. Ping : MaNieL
  2. Ping : skullpat
  3. Ping : Sandrine
  4. À voir la vidéo on constate bien que c’est une prière « active », je ne vois pas pourquoi ce serait un fake. Ce qui est le plus insolite par contre, à mon avis, c’est la fréquence des prières, mais pas les conséquences sur le bois. Après tout, n’avez vous jamais vu l’usure des marches d’escaliers en bois chez vous? De même, les main-courantes lorsqu’elle sont en bois (je pense à certains lieux historiques, musées) semblent toujours « polies ».

    Nous vivons à une époque ou tout est « WTF?! » mais là ce n’est pas un fake.

    1. Non, même le très sérieux dailymail en parle : https://tiny.cc/vuzlZ Mais quand on voit la façon dont le moine prie (à genoux, allongé, puis il se relève, c’est tout à fait plausible ce genre d’usure. Je suis aussi prêt à parier qu’il doit avoir une sacrée corne aux pieds!

Répondre à youyouk Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.