Les visages dévisageables

Un front, une paire d’yeux, un nez et une bouche. La base quand il s’agit de décrire un visage. Ajoutez à cela quelques émotions et vous percevrez les rides, les sourcils et dans certains cas les pommettes. Le visage s’offre à vous, il vous appelle: chevelure opaque ondulant sur un regard perçant. Touchés. On analyse les courbures dans un sens infini de curiosité bien placée, souvenirs confondus de rencontres en tête. Origamique 3D qui se met en place et vous laisse supposer des formes aux contours bien précis. Les volumes s’intensifient, orgasmiques sensations que ces délices de la palpation. Touchez. S’imaginer un visage c’est caresser du bout d’un songe un fil invisible qui dépasse de sa bobine. Envisager c’est toucher.

Une belle tête de badole!

Une belle tête de badole!

Une belle tête de badole!

Une belle tête de badole!

Une belle tête de badole!

Une belle tête de badole!

Au fait les photos proviennent du site de monoface: changez chaque partie des visages, truandez les, dévisagez les, envisagez laids.